Nils Muižnieks (CoE) veut renforcer les synergies pour la liberté de presse


La tendance croissante des restrictions juridiques mises en place par les Etats contre les journalistes et les médias en Europe a été l’un des principaux sujets de préoccupations soulevées par les représentants de la Fédération européenne des journalistes (FEJ) et de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) lors d’une réunion qui s’est tenue aujourd’hui (26/02/2015) à Bruxelles avec Nils Muižnieks, le Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe.

La FEJ a profité de l’occasion pour présenter une enquête exclusive, réalisée avec l’aide de ses 60 membres présents dans 39 pays, sur les multiples restrictions juridiques rencontrées par les journalistes et les médias à travers différents pays du Conseil de l’Europe. L’enquête démontre que les journalistes sont principalement affectés par les effets néfastes des lois concernant la conservation des données, la protection de leurs sources, les lois pour lutter contre le terrorisme, le respect de la vie privée et la lutte contre la diffamation. La FEJ estime qu’il existe une crainte réelle que cette tendance à adopter des législations restrictives des libertés se renforce dans le climat de peur qui s’est installé suite aux récents attentats terroristes de Paris et de Copenhague.

Les discussions lors de la réunion ont également évoqué la censure et les mesures utilisées par les gouvernements pour faire taire les journalistes dans les pays qui ont un piètre bulletin en matière de liberté de presse comme l’Azerbaïdjan, le Bélarus, la Macédoine (ARYM), la Russie, la Turquie et l’Ukraine.

“Je partage vos préoccupations et je suis de très près ce qui se passe dans les médias en Europe”, a déclaré le Commissaire européen aux droits de l’homme Nils Muižnieks. “Je vais continuer à intervenir dans le cadre de mon mandat à chaque fois qu’il y a des menaces ou des violations de la liberté des journalistes et des médias”.

En dehors de ces restrictions légales, les journalistes en Europe sont également confrontés à des agressions physiques et des menaces. Afin d’illustrer des cas concrets, la FIJ a présenté son plus récent rapport intitulé Trail de la violence qui indique que 9 journalistes ont été tués en Europe dans l’exercice de leurs missions.

(Crédit photo: MK / FEJ)