Le Front National refuse d’accréditer Mediapart et Quotidien


Le 31 janvier, les demandes d’accréditations du site d’information en ligne Mediapart et de l’émission Quotidien, diffusée par la chaîne de télévision TMC, ont été refusées par le Front National à l’occasion des « Assises présidentielles » de Marine Le Pen qui se sont tenues à Lyon les 4 et 5 février 2017. Le Front National refuse régulièrement l’accès à ses évenements à ces deux médias, leur reprochant un traitement « militant ».

L’équipe de Quotidien a également été empêchée de faire son travail le 1er février 2017, alors que Marine Le Pen était en déplacement au Salon des Entrepreneurs à Paris. Les journalistes ont été violemment mis à l’écart par des agents de sécurité. Paul Larrouturou, qui était pourtant accrédité, venait de poser une question à Marine Le Pen sur les accusations d’emplois fictifs au Parlement européen visant son parti.

Mi-janvier, plusieurs journalistes allemands s’étaient vu refuser l’accréditation pour assister à la conférence organisée par le Groupe du Parlement européen ‘Europe des Nations et des Libertés’ (ENF) à Coblence le 21 janvier, où les leaders du parti allemand AfD, du Front national français, du Parti néerlandais de la liberté et de la Ligue du Nord d’Italie étaient présents.

Ces violations ont été dénoncées par la Fédération européenne des journalistes (FEJ) sur la plateforme du Conseil de l’Europe pour la protection du journalisme.

Crédit photo : ALAIN JOCARD / AFP