Le Français Harlem Désir, Représentant de l’OSCE pour la Liberté des Médias


Mise à jour (18/07/2017): Le nouveau Représentant de l’OSCE pour la Liberté des médias, Harlem Désir, vient d’être officiellement désigné par le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’OSCE. Il entre en fonction demain.

——————-

La Fédération Européenne des Journalistes (FEJ) salue l’accord politique dégagé, mardi, par le ministre autrichien des Affaires étrangères, Sebastian Kurz, afin d’assurer la désignation du nouveau Représentant pour la Liberté des Médias, au sein de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE). Le poste, vacant depuis le 10 mars, sera assumé par l’ex-secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes, Harlem Désir. Sa nomination devrait être officialisée le 18 juillet.

La FEJ partage le constat dressé par M. Désir, dans sa lettre de candidature: « Au cours de la décennie passée, les journalistes ont continué d’être victimes de menaces et d’agressions verbales ou physiques, certains torturés, beaucoup sont harcelés ou empêchés de mener à bien leur travail. Plusieurs ont trouvé la mort dans l’exercice de leur fonction ».

M. Désir entend « porter une voix forte pour la promotion des libertés fondamentales inscrites dans les principes et engagements de l’OSCE que sont la liberté d’expression et son corollaire, la liberté des médias ».

Au-delà des normes communes en matière de « pluralisme des médias, d’autorégulation des médias, de législation en matière de médias, de sécurité des journalistes, ou encore de lutte contre la censure et l’instrumentalisation du travail des journalistes », M. Désir annonce vouloir développer de nouveaux axes de travail, notamment face aux « défis et menaces spécifiques aux médias en ligne ».

Il envisage également le renforcement des synergies avec les Nations Unies mais aussi le Conseil de l’Europe, qui recense en partenariat notamment avec la FEJ les principales atteintes à la liberté de la presse, sur la Plateforme en ligne pour la Protection du Journalisme et la Sécurité des Journalistes.

« J’encourage M. Désir à suivre l’exemple de la pugnace et exemplaire Dunja Mijatović, qui a brillamment excercé la fonction de 2010 à 2017, en lançant des initiatives exemplaires, comme le dialogue entre syndicats de journalistes russes et ukrainiens, avec la collaboration de la FIJ et de la FEJ, ou la lutte contre le harcèlement en ligne des femmes journalistes », insiste Ricardo Gutiérrez, secrétaire général de la FEJ. « Nous l’encourageons à tirer pleinement parti de son mandat ».

La FEJ salue enfin l’engagement de M. Désir à travailler sur base d’une analyse « indépendante, objective et impartiale des faits », « en coordination avec la société civile et avec les représentants des médias ». En tant que principale organisation représentative des journalistes en Europe, la FEJ espère pouvoir rencontrer M. Désir dans les meilleurs délais, afin de lui faire part des priorités de la profession.

Crédit photo: Stéphane de Sakutin / AFP.