Lancement d’un nouveau fonds pour soutenir le journalisme d’investigation européen


Un fonds de 450 000€ consacré au soutien du journalisme d’investigation transfrontalier dans l’Union Européenne a été lancé aujourd’hui par l’European Centre for Press and Media Freedom (ECPMF) et l’International Press Institute (IPI).

Le fonds « Investigative Journalism for Europe » (#IJ4EU) vise à encourager et renforcer la collaboration entre les journalistes et les salles de rédaction établis dans l’Union Européenne concernant les révélations d’intérêt public et ayant une porté transfrontalière. L’objectif du fonds est de soutenir les enquêtes qui reflètent le rôle de garde-fou des médias et qui aident le public à tenir les dirigeants responsables de leurs actions et à leur faire respecter leurs obligations. De ce fait, il vise à contribuer à la durabilité de la démocratie et de l’État de droit dans l’UE.

Le fonds sera géré par l’IPI, un réseau international de rédacteurs, de responsables des médias et de journalistes de renom qui défend la liberté de la presse depuis 1950.

En 2018, les équipes transfrontalières de journalistes et/ou organes de presse consacrés au journalisme d’enquête basés dans au moins deux pays de l’UE pourront soumettre une demande de subvention d’un montant maximal de 50.000€ afin de produire des enquêtes sur un sujet d’intérêt public et transfrontalier.

Les projets proposés doivent viser à révéler de nouvelles informations. Les équipes d’enquête déjà existantes ainsi que celles formées pour un projet #IJ4EU sont invitées à soumettre leur demande. Les enquêtes en cours mais incomplètes peuvent solliciter des fonds pour compléter un reportage pouvant être publié. En particulier, les équipes de journalistes ou les organes de presse basés en dehors de capitales ou de grandes villes ou dans des pays où le journalisme d’enquête est particulièrement menacé sont invités à soumettre leur demande.

Le programme envisagera le financement de toutes les plateformes, y compris l’impression, la diffusion, les médias en ligne, la réalisation documentaire et les récits multiplateformes.

Pour être éligible au financement, les projets proposés doivent viser à être publiés (et être disponibles dans un format publiable) par des médias ou plateformes respectés dans au moins deux pays de l’UE d’ici le 31 décembre 2018 au plus tard.

L’échéance pour les demandes est le 3 mai 2018, la Journée mondiale de la liberté de la presse. Les candidatures doivent être soumises en anglais. Les candidats devront communiquer une description détaillée du projet, des informations sur l’équipe d’enquête, un plan de recherche et de publication, un budget et une évaluation des risques.

Un jury indépendant sélectionnera les projets à financer dans le but de conclure des accords avec les candidats retenus d’ici le 15 juin 2018.

Veuillez visiter le site web du fonds pour soumettre votre candidature et lire les informations complètes concernant l’éligibilité et les processus de candidature et de sélection.

« Le journalisme d’enquête, qui joue un rôle essentiel dans toute démocratie qui fonctionne, est mis sous pression dans toute l’UE », dit Barbara Trionfi, directrice générale de l’IPI. « Apporter un soutien financier pour soutenir les projets est une manière d’aider à assurer que les informations concernant des sujets tels que la corruption, le crime financier, les violations des droits de l’homme et les dommages environnementaux atteignent le public. »

Elle ajoute : « Comme de nos jours, de telles enquêtes se limitent rarement à un seul pays, il est essentiel que les équipes de journalistes puissent travailler sur ces sujets à l’échelle transfrontalière. Nous sommes heureux que #IJ4EU puisse offrir une telle opportunité. »