Droits des freelance

Le journalisme indépendant n’est plus une forme atypique de travail. Dans de nombreux pays, la majorité des journalistes sont indépendants. Ils sont nombreux à préférer l’emploi traditionnel et à être contraints de travailler sous un statut non reconnu de « faux indépendant », position qui permet aux employeurs d’enfreindre les règles locales sur l’emploi en utilisant des « freelance » pour occuper des postes à temps-plein tout en évitant les charges sociales .

Certains apprécient la liberté, la variété et la flexibilité offertes par le statut d’indépendant et estiment qu’il est un mode de travail plus naturel pour les journalistes. Le défi de l’avenir du travail indépendant est un test pour les syndicats de journalistes en Europe et dans le monde.

Les contrats, les cotisations, la formation, les droits d’auteur et la déontologie sont toutes des questions-clés pour la communauté des journalistes « freelance ».

La Fédération Européenne des Journalistes (FEJ), le Groupe d’Experts pour les Droits d’Auteurs (AREG) et le Groupe d’Experts sur les Freelance (FREG) défendent  les droits des indépendants. Nous exposons à leurs collègues salariés : pour défendre vos droits et vos conditions de travail, rien n’est plus efficace que la promotion d’une meilleure protection des indépendants.

Ces prochaines années, le Groupe d’Experts (FREG) se basera sur le plan d’action de la FEJ. En voici les éléments-clefs :

  • Relancer la Charte des droits du Journalisme indépendant et la promouvoir à des niveaux national et européen;
  • Organiser de nouveaux webinaires (séminaires sur le web) sur les problèmes importants pour des freelances européens ;
  • Organiser des séminaires de formation, notamment sur la sécurité, avec l’aide du secrétariat de la FEJ, si des fonds sont disponibles ;
  • Récolter des informations sur les nouveaux modes de paiement du journalisme indépendant ;
  • Surveiller la législation de l’UE, plaider pour une protection des conditions de travail des indépendants, ainsi que des salaires décents et le droit des freelance à s’organiser en syndicats ;
  • Soutenir la campagne de la FEJ sur les contrats injustes;
  • Envisager le recrutement des journalistes indépendants par les médias comme un angle important des discussions (projet de cartographie);
  • Soutenir les syndicats et l’apport à leurs membres indépendants notamment dans le Sud-Est de l’Europe

La FREG coopère étroitement avec l’AREG et la LAREG dans ses activités.

 

Groupe d’Experts sur les Freelance (FREG)

Co-Président John Toner (Great Britain)
Co-Président Judith Reitstätter (Austria)

Urs Thalmann (Switzerland)

Frank Biermann (Germany)

Ivan Declercq (Belgium)

Michael Hirschler (Germany)

Bruno Horta (Portugal)

Felix Iglesias (Spain)

Patrick Kamenka (France)

Andrei Klikunou (Belarus)

Natacha López (Sweden)

Nicola Chiarini (Italy)

Martine Rossard (France)

Toralf Sandaker (Norway)

EFJ contact Renate Schroeder
Director
renate.schroeder(at)ifj(dot)org
+ 32 (0)2 235 22 02