France : les harceleurs de “La Ligue du LOL” ne peuvent rester impunis

Il a fallu attendre l’article de checknews.fr dans le quotidien français Libération, le 8 février 2019, suite à de nombreux tweets de femmes victimes de la “Ligue du LOL” pour que le harcèlement en ligne de journalistes et communicants conduise à des réactions en chaîne sans précédent dans certaines rédactions françaises. Mises à pieds à titre conservatoire, enquête interne, potentielle procédure de licenciement pour faute grave ou démission touchent les médias Libération, Brain Magazine, Les Inrocks, Nouvelles écoutes, notamment (et aussi la Mairie de Paris et Publicis Consultants). La “Ligue du LOL” est un groupe d’hommes, une trentaine de journalistes et communicants…

Belgique: Une nouvelle ONG pour défendre journalistes et lanceurs d’alerte contre toute intimidation

En Belgique, face à la multiplication des attaques et des intimidations envers les journalistes d’investigation ou des lanceurs d’alerte, plusieurs personnalités ont décidé d’agir en créant ce mardi 06/02/2019 une association sans but lucratif baptisée Xpress. Pour faire taire le ou la journaliste qui dérange le pouvoir, la tactique souvent utilisée est de noyer la personne de procédures judiciaires, demandant en réparation des sommes souvent faramineuses. Ce phénomène semble avoir pris des proportions inquiétantes à tel point que la Fédération européenne des journalistes (FEJ) a décidé de dénoncer les faits dans une alerte au Conseil de l’Europe dans le cadre du…

Espagne: intimidation policière et censure

La Fédération européenne des Journalistes (FEJ) condamne l’intervention de la police, ce vendredi, à la rédaction du quotidien “Publico”, à Madrid. Des agents de la police judiciaire se sont présentés, ce 24 juin, à la rédaction de “Publico”,  afin d’obtenir l’enregistrement de conversations entre le ministre espagnol de l’Intérieur, Jorge Fernandez Diaz (notre photo), et le directeur de l’Office anticorruption de Catalogne, Daniel de Alfonso. Le quotidien est à l’origine de la révélation le mardi 21 juin, de ces conversations du 2 et du 16 octobre 2014 qui sont jugées compromettantes pour le ministre. Ne disposant pas d’un mandat délivré…

Belgique: le service de presse du Premier ministre menace un journaliste

La Fédération européenne des journalistes (FEJ) a dénoncé, ce dimanche, au Conseil de l’Europe, les tentatives d’intimidation répétées du cabinet du Premier ministre belge, Charles Michel, à l’encontre d’un journaliste de la chaîne de télévision publique belge, la RTBF, dans le cadre de la couverture de la visite d’Etat controversée du président turc Recep Tayyip Erdoğan. Les faits remontent à mardi, mais ils n’ont été rendus publics que ce samedi, dans l’émission de la RTBF “7 à la Une”: http://www.rtbf.be/video/detail_erdogan-a-bruxelles-le-contrechamp-de-7-a-la-une?id=2050179 Le président Erdoğan et le Premier ministre Charles Michel se sont adressés à la presse, mardi, au château de Val Duchesse,…

LuxLeaks: “Honte sur le Luxembourg qui inculpe le journaliste auteur des révélations”

La Fédération européenne des journalistes (FEJ) condamne fermement la décision prise, ce jeudi, par un juge d’instruction luxembourgeois, d’inculper le journaliste français Édouard Perrin, qui avait révélé le scandale financier LuxLeaks. Notre confrère est poursuivi en tant que co-auteur présumé de vol domestique, violation du secret professionnel, violation de secrets d’affaires, blanchiment et accès frauduleux à un système de traitement automatisé de données, à en croire le parquet de Luxembourg. Concrètement, le juge estime qu’Édouard Perrin est co-auteur des infractions commises par l’un des anciens collaborateurs de PwC, cabinet d’audit d’où proviennent nombre de documents qui ont permis à l’International Consortium of…

La FEJ recense les violations de la liberté de la presse pour le Conseil de l’Europe

Après plusieurs mois de préparation et la signature d’un Protocole d’accord, le 4 décembre 2014, avec la Fédération européenne des journalistes (FEJ), la Fédération internationale des journalistes (FIJ) et d’autres partenaires, le Conseil de l’Europe a officiellement lancé, aujourd’hui sa plateforme en ligne pour renforcer la protection du journalisme et la sécurité des journalistes. La plateforme entend contribuer à une meilleure protection des journalistes. Elle vise aussi à meiux mettre en évidence les menaces et les violences à l’égard des professionnels des médias. Elle constitue enfin un mécanisme d’alerte précoce susceptible d’améliorer les réponses politiques au sein du Conseil de l’Europe. Dès qu’une…