Fédération européenne des journalistes

Turquie : Liberté pour le photographe français Mathias Depardon

Une fois encore, les autorités turques ont porté atteinte à la liberté de la presse en arrêtant lundi le photographe français Mathias Depardon, alors qu’il était en reportage dans le sud- est de la Turquie. Le régime du président Erdogan n’aime pas les journalistes : à ce jour quelques 150 de nos confrères turcs et kurdes se trouvent derrière les barreaux, faisant de la Turquie la plus grande prison au monde pour les journalistes. Mais désormais le régime de l’AKP ne tolère pas plus les journalistes venant d’autres pays faire leur métier : celui d’informer et de couvrir la réalité…