Solidarité entre journalistes : photos, vidéos et hommages pour #JeSuisCharlie

Charlie
image_pdfimage_print

Mise à jour:

On dénombre sept journalistes et trois collaborateurs de presse parmi les 12 victimes de la tuerie perpétrée à Charlie Hebdo: Frédéric Boisseau, agent d’entretien; Franck Brinsolaro, brigadier au service de la protection; Jean Cabut, dit Cabu, dessinateur; Elsa Cayat, psychanalyste et chroniqueuse; Stéphane Charbonnier, dit Charb, dessinateur; Philippe Honoré, dit Honoré, dessinateur; Bernard Maris, économiste et chroniqueur; Ahmed Merabet, agent de police; Mustapha Ourrad, correcteur; Michel Renaud, ancien directeur de cabinet du maire de Clermont; Bernard Verlhac, dit Tignous, dessinateur; Georges Wolinski, dessinateur.

La communauté des journalistes est invitée à observer une minute de silence, dans le hall du Résidence Palace (155, rue de la Loi, Bruxelles), ce jeudi 8 janvier, à 11 heures, afin de rendre hommage aux victimes de la tuerie perpétrée à la rédaction de Charlie Hedbo.

Messages de solidarité:vous êtes invités à poster votre message de condoléances ou de solidarité, dans les commentaires, sous cet article.

Fusillade à « Charlie-Hebdo »: c’est la presse libre et indépendante qui est visée

La tuerie perpétrée, ce mercredi, dans les locaux de l’hebdomadaire français Charlie-Hebdo, à Paris, relève de l’horreur absolue.

Selon les informations dont on dispose, au moins deux hommes armés et encagoulés ont attaqué à l’arme automatique le siège de Charlie Hebdo, à Paris, ce mercredi, vers 11h30. Douze personnes sont mortes dans l’attaque. Parmi les douze victimes, les dessinateurs Cabu, Charb, Honoré, Tignous, et Wolinski, les chroniqueurs Bernard Maris et Elsa Cayat, ainsi que Frédéric Boisseau, agent d’entretien, Franck Brinsolaro, qui assurait la sécurité de Charb, et Mustapha Ourrad, correcteur.

La Fédération européenne des journalistes (FEJ), principale organisation représentative de la profession en Europe, tient d’abord à marquer sa solidarité avec les victimes et avec leurs proches. Nous leur exprimons nos plus sincères condoléances. Le président danois de la FEJ, Mogens Blicher Bjerregård, se rendra à Paris, dès aujourd’hui ou demain, pour rendre hommage aux victimes.

Quels qu’en soient les auteurs et leurs motivations, la FEJ appelle les autorités françaises à tout mettre en oeuvre pour punir ce crime ignoble. « En s’en prenant à une rédaction, les auteurs de la tuerie ont visé la liberté de la presse. C’est la presse libre et indépendante qui est visée, une presse plus que jamais menacée, en Europe », commente Mogens Blicher Bjerregård.

Rappelons que selon le décompte dressé par la Fédération internationale des journalistes (FIJ), 118 journalistes sont morts dans l’exercice de leur profession, en 2014. En Europe, neuf journalistes ont perdu la vie, l’année dernière, principalement en Ukraine, soit trois fois plus qu’en 2013.

La FEJ appelle à nouveau les gouvernements, l’Union européenne et les organisations intergouvernementales (Conseil de l’Europe et Organisation pour la Coopération et la Sécurité en Europe) à intensifier leurs efforts en vue d’assurer la protection des journalistes en Europe.

 

Messages de condoléances

 

Mogens Blicher Bjerregård, président de la FEJ

I send all my thougths to our colleagues in France and in particular at Charlie Hebdo. It is terrible – and now we all have to help, react and use all our efforts in this horrible case.

My deepest sympathies

Mogens Blicher Bjerregård

 

Argentine – Sindicato de Prensa de Salta

En mi carácter de secretaria general del Sindicato de Prensa de Salta, República Argentina, manifiesto mi sentido pésame, como el de mis afiliados por el atentado que tuvo por víctimas a los colegas periodistas del Charlie Hebdo, lamentando profundamente que los gobiernos del mundo desatiendan la seguridad de los trabajadores de prensa. Manifiesto nuestra total solidaridad con uds. Saludos cordiales, Alejandra Paredes Periodista Salta, Arg

 

Belgique – AJP

L’AJP est profondément choquée par l’attaque barbare qui a frappé des collègues français de Charlie Hebdo ce mercredi 07 janvier 2015. Le carnage lâche et abominable dont les journalistes, dessinateurs de presse et policiers ont été victimes est la négation de toutes nos valeurs de démocratie et de liberté d’expression.
L’attaque qui s’est déroulée devant le siège de Charlie Hebdo, dans le quartier de la Bastille à Paris, a fait au moins 12 morts, parmi lesquels les dessinateurs de presse Cabu, Charb, Tignous et Wolinski.
L’AJP présente ses condoléances aux familles des victimes et invite ses membres à s’associer à la minute de silence que la Fédération européenne des journalistes (FEJ) organisera ce jeudi 08 janvier, à 11 heures, dans le hall du Résidence palace (155 rue de la Loi à Bruxelles).

 

Danemark – DJ

“What we are witnessing today is an absolutely appalling and horrific attack on Charlie Hebdo. But it is not just an attack on Charlie Hebdo. It is an attack on the free press all over the world, and it has been committed by people who despise democracy and the vital role of a free press in a free society,” says Mogens Blicher Bjerregaard, chairman of the Danish Union of Journalists.

Mogens Blicher Bjerregaard, who is also chairman of the European Federation of Journalists (EFJ), also said:

“The attack on Charlie Hebdo touches us all, and is naturally reminiscent of the 2006 cartoon crisis. As journalists, artists and media people, we are deeply affected by such an attack. But we must not refrain from doing our absolutely necessary journalistic work, or impose self-censorship.”

“I hope that the French authorities will arrest the perpetrators and bring them to justice, and that the free press around the world will be given the protection that is necessary to prevent similar incidents.”

Charlie Hebdo visited the International Media Festival of the Danish Union of Journalists last November.Read the reports here.

Mogens Blicher Bjerregård may be contacted via Troels Johannesen at +45 2725 8059.

 

Russie – Syndicat des journalistes de Russie

Dear friends,

We are overwhelmed with grief and shocked by the tragic news of Charlie Hebdo attack. Please accept and pass our sincerest condolences to colleagues, families and friends of killed journalists. This mad crime, this attack on journalism should be immediately investigated with great care and the perpetrators must be brought before the law. Our thoughts are with you this day.

On behalf of the RUJ staff and members,

Vsevolod Bogdanov, Nadezda Azgikhina, Tim Shafir – Moscow

 

France – SNJ-CGT

La CGT horrifiée par l’attentat meurtrier à Charlie-Hebdo
Après l’odieux attentat ayant fait plus d’une dizaine de morts et plusieurs blessés au siège de l’hebdomadaire Charlie-Hebdo, ce mercredi matin, la direction confédérale de la CGT et le SNJ-CGT, horrifiés, tiennent à assurer l’ensemble des journalistes et des personnels du journal, ainsi que tous leurs proches, de leur totale solidarité.
Profondément choquée par cet acte odieux, attristée et en colère, la CGT rappelle et salue le courage de ces hommes et ces femmes qui chaque jour, chaque semaine, malgré les intimidations et les menaces, défendent la liberté de pensée et la liberté d’expression dans notre pays.
Elle souhaite que les assassins soient au plus vite arrêtés et jugés, et que toute la lumière soit faite sur leurs motivations ainsi que sur les conditions ayant permis que le siège de l’hebdomadaire ait pu être ainsi attaqué.
Nous appelons à un rassemblement à 17h place de la République
Montreuil, mercredi 7 janvier 2015

 

France – SNJ

Charlie-Hebdo : c’est la liberté d’expression qu’on assassine

Il n’y a pas de mot assez fort pour exprimer aujourd’hui la tristesse et la colère de la profession. Le massacre perpétré contre la rédaction de Charlie-Hebdo est une horreur qui nous frappe toutes et tous. Quand on tue des journalistes, c’est pour faire peur à toute une profession, c’est pour faire taire. Attaquer un journal, c’est vouloir museler la liberté d’expression dans une démocratie.

Le fait que ce soit Charlie-Hebdo qui ait été visé est un symbole important. Le Syndicat National des Journalistes (SNJ), première organisation de la profession, tient à assurer Charlie-Hebdo de tout son soutien en ce moment particulièrement cruel. Il tient à assurer de toute sa solidarité les familles des victimes, journalistes, employés de presse comme policiers.

Le SNJ rappelle que, depuis l’été 2014, pas moins de 5 journalistes sont directement menacés de mort pour des articles publiés sur des sujets divers. Hier encore, mardi 6 janvier 2015, un de nos confrères du Monde à reçu une quatrième menace de mort. Le SNJ demande un rendez-vous au Ministre de l’Intérieur pour avoir connaissance de l’état de l’enquête sur l’attentat commis contreCharlie-Hebdo ce terrible mercredi 7 janvier et des autres enquêtes concernant tous les journalistes menacés.

Le SNJ appelle toutes les rédactions à observer une minute de silence, et à un rassemblement citoyen à 17 heures près du siège de Charlie-Hebdo, place de la République à Paris.

 

Italie – FNSI

Federazione Nazionale della Stampa Italiana
Roma, 7 gennaio 2015
Prot. n. 2/C
Il Segretario Generale della Federazione Nazionale della Stampa Italiana, Franco Siddi, ha dichiarato:
« Orrore e profonda indignazione per il vile e feroce assalto a colpi di kalashnikov alla redazione di Charlie Hebdo a Parigi ad opera di terroristi. Un attentato alla libertà di informazione che, ad ora, è costato la vita a dodici persone e a non meno di venti feriti. Un vero abominio che la Fnsi condanna durissimamente e che, assieme alla Federazione Internazionale dei Giornalisti (Ifj) saprà essere vicina ai colleghi del settimanale così orrendamente colpiti e a tutti i giornalisti di Francia ».

 

France – CFDT

CARNAGE MEURTRIER À « CHARLIE-HEBDO »: DÉGOÛT ET COLÈRE

La Fédération Communication Conseil Culture CFDT exprime son dégoût et sa colère suite à l’attaque à l’arme lourde du local de « Charlie Hebdo » ayant provoqué un carnage sanglant avec douze morts selon le dernier bilan et plusieurs blessés dans un état grave.
La démocratie est attaquée à travers un de ses piliers fondamentaux qu’est la liberté de la presse. C’est cette liberté essentielle qui était visée déjà en 2013 lors de la fusillade dans les locaux de « Libération » ou l’agression dans ceux de « BFM-TV ».
Aujourd’hui, le carnage perpétré à « Charlie-Hebdo » franchit une étape supplémentaire dans l’escalade de la violence et la terreur. Cet attentat terroriste est le plus important que la France ait eu à subir depuis des décennies…
Pour sa part, et plus spécifiquement dans le cadre de la défense intransigeante de la liberté de la presse face à toutes les menaces obscurantistes, la F3C CFDT s’associera à toute initiative pour exprimer sa colère face à l’horreur et sa solidarité à l’égard de nos collègues.
La F3C CFDT adresse ses condoléances aux familles et proches des victimes, ainsi qu’à l’ensemble des salariés de Charlie-Hebdo.

 

France – CFDT Journalistes

C’est la liberté de la presse qu’on met à mort. La démocratie est en danger.

Malgré les protections devant le siège de Charlie-Hebdo, 2 terroristes déterminés ont réussi à pénétrer dans les locaux et tuer 12 de nos confrères et des policiers qui devaient les protéger.  Beaucoup d’autres sont blessés dont plusieurs entre la vie et la mort, à l’heure de ce communiqué.

CFDT-Journalistes appellent tous les journalistes à manifester d’une manière ou d’une autre leur solidarité envers le personnel de Charlie-Hebdo. Nous appelons également tous les journalistes à manifester leur attachement à la liberté de la presse et montrer que le terrorisme ne nous empêchera pas de travailler librement.

 

Allemagne – DJV

DJV entsetzt über Anschlag auf Charlie Hebdo

Berlin, 7.01.2015 – Mit Entsetzen hat der Deutsche Journalisten-Verband auf den Terrorakt gegen die französische Satirezeitschrift Charlie Hebdo reagiert. DJV-Bundesvorsitzender Michael Konken sprach den Angehörigen der elf Toten das Beileid aller 36.000 Mitglieder des Deutschen Journalisten-Verbands aus. Den Verletzten wünschte er eine möglichst schnelle Genesung. Nach ersten Berichten drangen zwei schwer bewaffnete Täter am Morgen in die Redaktionsräume der islamkritischen Zeitschrift ein und schossen um sich. Dabei sollen elf Menschen den Tod gefunden haben. Zehn weitere Redaktionsmitarbeiter sollen verletzt worden sein. Die Täter befänden sich auf der Flucht, hieß es.

„Das ist ein Anschlag auf das Grundrecht der Presse- und Meinungsfreiheit“, sagte Konken. „Es ist unfassbar, dass in einem demokratischen und freiheitlichen Land eine Satirezeitschrift in den Fokus von Fanatikern geraten kann, die mit brutalsten Mitteln versuchen, islamkritische Standpunkte zu unterdrücken.“ Der DJV- Vorsitzende appellierte an die französischen Sicherheitsbehörden, die Täter so schnell wie möglich dingfest zu machen.

 

Royaume-Uni – NUJ

Michelle Stanistreet, NUJ general secretary, said:

« The assassination of journalists at Charlie Hebdo, cynically targeted on press day to maximise casualties, took place on press day, is an attempt to assassinate the free press. Our hearts go out to the families of the 10 journalists and police officers killed in this despicable raid. The newspaper had already been the subject of attacks by people who want to supress democracy and freedom of speech. These journalists have now paid with their lives; the perpetrators must swiftly be brought to justice. Supporters of free speech and civil liberties must stand together with governments to condemn this act and defend the right of all journalists to do their job without fear of threats, intimidation and brutal murder. »

 

Pays-Bas – NVJ

Doden na schietpartij Charlie Hebdo

 

Norvège – NJ

Svart dag for ytrings- friheten

En alvorlig og uhyggelig hendelse. Dette er en svart dag for journalister og ytringsfriheten, sier NJs leder Thomas Spence om angrepet på redaksjonen i det satiriske ukebladet Charlie Hedbo i Paris.

Svart dag for ytrings- friheten

Han frykter udåden kan føre til frykt, redsel og selvsensur i redaksjoner av frykt for å bli angrepet av ekstremister.

Frie, kritiske redaksjoner er en del av fundamentet for et levende demokrati. Derfor må alle som vil forsvare demokratiet hindre at lignende skjer igjen. Også i Norge opplever vi at journalister trues og trakasseres både i sosiale medier, og gjennom konkrete trusler. Myndigheter og påtalemyndighet må arbeide for å hindre lignende handlinger i Norge, og alle trusler mot journalister og redaksjoner må følges opp med etterforskning og nedleggelse av strenge påstander for domstolene, sier han.

—–

Les journalistes norvégiens réagissent avec horreur à l’attaque terroriste contre le magazine Charlie Hebdo.
Vous êtes dans nos pensées et dans nos cœurs en cette période diffcile. C’est une tragédie pour les victimes, et une journée noire pour les journalistes et pour la liberté d’expression. L’attentat risque d’avoir comme effet que les journalistes craignent de faire leur travail de la manière qu’ils jugent juste et nécessaire. Qu’ils craignent pour leur vie et leur santé.

Nous sommes tous perdants si nous laissons ceux qui se mettent en dehors des normes démocratiques de discussion, de critique et d’analyse de décider si et comment un tel extrémisme religieux doit être traité par la presse. Ça rendrait le débat social vulnérable à de nouvelles attaques.

Les caricaturistes de Charlie Hebdo croyaient en la force de la satire pour déshabiller le pouvoir. Si les extrémistes craignent la liberté d’expression, c’est parce qu’elle fonctionne réellement. Et la satire parce qu’elle frappe fort. Nous devons en ce moment crucial étendre la liberté de l’expression plutôt que de la restreindre.

L’attaque contre Charlie Hebdo n’est pas seulement une grande tragédie de nos jours. Il fait également partie d’une longue série de victimes ces derniers centenaires de la guerre pour la liberté d’expression. Et s’il y a une chose que nous pouvons apprendre de l’histoire, c’est que la liberté d’expression ne peut sortir gagnant si on ne se sert pas de cette liberté. Surtout quand elle est sous l’attaque. Donc, aujourd’hui – et dans les années à venir – nous devons tous oser être Charlie Hebdo.

—-

The Norwegian Union of Journalists react with horror at the terrorist attack on the magazine Charlie Hebdo.

We stand behind you in this difficult time. It is a tragedy for the victims, and a black day for journalists and freedom of expression. Our thoughts are with you.

The danger is that the heinous attack scare journalists and editors worldwide from doing the job they have to do, for fear of the consequences. We will all loose if we let those who put themselves outside the democratic norms of discussion, criticism and analysis, decide whether and how such religious extremism should be covered. The debate would be restricted and vulnerable to new attacks.

The cartoonists in Charlie Hebdo believed that satire can reveal power. We owe them to stick to this thought. Extremists fear freedom of expression because it actually works. Satire because it actually hit. And we owe them to stick to free speech, to extend it instead of restricting it.

Charlie Hebdo is not just a tragedy of today, it is also one of the victims in a long series of victims in the centuries-old war for freedom of expression. If there is one thing we can learn from history, it is that freedom of expression only succeed when it is used. Not at least when it is under attack. So today – and in the years ahead – we must all dare to be Charlie Hebdo.

 

Espagne – FESP

Brutal atentado en París contra Charlie Hebdo

LA FeSP CONDAMNE LE BRUTAL ATTENTAT CONTRE ‘CHARLIE HEBDO’

La Fédération de Syndicats de Journalistes montre sa solidarité avec la publication, ses travailleurs et les familles des victimes de l’attaque criminelle

7 janvier de 2015

La Fédération de Syndicats de Journalistes (FeSP) exprime aux collègues de la revue française Charlie Hebdo toute notre solidarité face à l’attentat criminel de que a été objet ce matin qui a provoqué la mort de douze personnes. Nous partageons votre douleur et leur de les familiers et amis des victimes. La FeSP a toujours été contre de tout type de terrorisme et même plus dans ce cas que suppose une grave attaque à la liberté d’expression et à la cohabitation démocratique. Aujourd’hui tous nous sommes #je suis charlie.

La FeSP invite à toute la profession et à l’ensemble de la citoyenneté à se ajouter aux concentrations de condamnation contre cet attentat qu’ils se sont convoqué en des diverses villes front la représentation diplomatique française, soit dans l’ambassade à Madrid, ou en divers consolats, à 19.00 heures.

Junta Ejecutiva Federal de la FeSP

 

Suède – SJ

Jonas Nordling: « Avskyvärt dåd mot det fria ordet »

Den franska satirtidningen Charlie Hebdo utsattes på onsdagen för en väpnad attack där tolv personer dödats och ytterligare tio personer skadats.

− Attacken mot Charlie Hebdo är ett avskyvärt dåd mot det fria ordet, och visar på journalisters utsatthet. Pressfriheten måste hela tiden försvaras. Journalistförbundet fördömer detta vansinnesdåd och vi sänder våra kondoleanser till de anhöriga, säger Jonas Nordling, ordförande för Journalistförbundet.

 

Suisse – impressum – die Schweizer JournalistInnen

Schweizer Journalisten trauern um getötete Kolleginnen und Kollegen von „Charlie Hebdo“. Massaker wird aufs Schärfste verurteilt. Der heutige Anschlag hat mindestens 12 Menschenleben gefordert. Die Karikaturistinnen, Karikaturisten, Journalistinnen und Journalisten sind zutiefst erschüttert und sprechen den Angehörigen der Opfer ihr tiefstes Beileid aus. Wir verurteilen den brutalsten Angriff auf die Presse- und Meinungsäusserungsfreiheit aufs Schärfste und fordern die kompromisslose Strafverfolgung aller Verantwortlichen.

 

Croatie – CJA

Horrified by killing crusade on journalists of The Charlie Hebdo

Croatian Journalists’ Association (CJA) is horrified by terrible terrorist attack on satirical newspaper Charlie Hebdo in Paris and by killing at least 12 persons. This is unprecedented attack on journalists and media employees, even policemen. That journalism is dangerous profession in this time of raising terrorism is needless to say.

This is an attack on journalistic and media freedom. And this day will certainly be remembered in the history of journalism. Its consequences will echo for years to come.

The Charlie Hebdo published caricature of Abu Bakr al-Baghdadi, leader of so-called Islam State on Twitter. The newsroom was attacked and burned down by bomb even in 2011, after publishing caricature of Mohammad the Prophet.

Croatian Journalists’ Association expresses its sincere condolences to victims’ families and will send letter of solidarity to the French Journalist Union.

Zdenko Duka, CJA president

 

Greece – JUADN

“The Executive Board of the Journalists’ Union of the Athens Daily Newspapers send following message of support and solidarity to SNJ CGT expressing horror over the high cost of innocent lives from the attack against « Charlie Hebdo » edition in Paris, driving in mourning journalists in France and all over the world.

Dear Colleagues of the SNJ CGT today Greek journalists from Athens join their voice with yours in seeking justice for the tragic loss of « Charlie-Hebdo » innocent men and women, who chose to ignore threats and intimidation by serving freedom of expression and the Press.

The massacre of « Charlie-Hebdo » colleagues is an important matter to all journalists and the world public opinion. »

Maria Antoniadou JUADN President

 

Croatie – TUCJ

Dear Colleagues,

On behalf of the members of the Trade Union of Croatian Journalists (TUCJ) from Zagreb, Croatia, we express our deepest sympathy to the families, friends and colleagues of the killed Charlie Hebdo journalists, innocent victims of the barbaric act of terrorist violence.

France has always been a lighthouse of freedom and we believe it will continue to hold the torch of media freedom brightly lit and high – in spite of all threats.

This odious terroristic act against journalists and caricaturists of Charlie Hebdo will not succeed in its pathologic objective – to intimidate and discourage journalists in pursuing their honourable profession in spite of all dangers.

Journalists all arround the world, joined in solidarity, will best remember and honour their distinguished colleagues from the Charlie Hebdo – by continuing to perform professional tasks in line with the words by Jean-Jacques Rousseau: I prefer dangerous freedom over peaceful and safe slavery.

Yours in solidarity,

Anton Filic, TUCJ President

Jasmina Popovic, IFJ Vice-President

 

Autriche – GPA-djp

Journalistengewerkschaft in der GPA-djp zu Terrorattacke: Politik und Gesellschaft gefordert
Wien (OTS) – „Der Anschlag auf das französische Satiremagazin zeigt, dass die Freiheit der Meinungsäußerung  leider auch mitten in Europa gefährdet ist. Wenn kritische Journalistinnen und Journalisten in ihrem Leben bedroht sind, weil sie ihre Meinung veröffentlichen, dann ist die Politik gefordert – aber auch eine Gesellschaft, die radikalen und fundamentalistischen Strömungen gegenüber, aus welcher Richtung sie auch immer kommen, viel zu lang lasch oder gar nicht gehandelt hat. Toleranz gegenüber der Meinung Anderer zählt zu den Grundwerten einer modernen Gesellschaft, und Medien stellen die wichtigste Plattform für Dialog und Diskussion dar. Ganz Europa ist nun aufgerufen, sich gegen diesen religiös motivierten Terrorismus zu stellen und die Freiheit der Meinungsäußerung zu verteidigen“, so der Vorsitzende der Journalistengewerkschaft in der GPA-djp Franz C. Bauer.

Chères et chers collègues,
Les journalistes autrichiennes et autrichiens se voient bouleversés par l’attaque barbare et meurtrière contre le magazine Charlie Hebdo et ses rédactrices et rédacteurs, qui sont nos collègues. Cette attaque sans précédent contre la liberté de la presse et contre les valeurs fondamentales de la démocratie nécessite notre adhésion résolue et la défense sans conditions, au-delà de toutes les frontières linguistiques, nationales et religieuses.
Nous vous adressons nos plus sincères condoléances et partageons votre tristesse. Nous nous portons solidaires sans réserve avec la lutte pour la liberté d’expression.
L’union syndicale des journalistes dans le GPA-djp (WB 25 Média et WB 26 ORF et ses filiales)
Franz C. Bauer Stefan Jung

 

Bulgarie – UBJ PODKREPA

Our hearts are with the families of victims

Now is the time to show our solidarity!

UBJ “Podkrepa” condemns the barbaric terrorist act that took away the lives of fellow journalists from Charlie Hebdo magazine and two police officers. The brutal attack was an unprecedented in its cruelty and hatred attempt against the most important achievement of the democratic world – the freedom of speech. We call on the French authorities to make all efforts the perpetrators of this heinous crime to be revealed and to bear the full extent of the law.

Journalists from UBJ Podkrepa join their colleagues from the International and European Federation of Journalists and express most sincere sympathies to the relatives and friends of those who died. Our hearts are with you!

Now is the time to show our solidarity. We should unite and support strongly the freedom of speech and tolerance and we should resist the forces of division and hatred. We must not allow extremists to take away our right to express views and opinions. We support the call, after the horrific attack, with which EFJ came out to national governments, the European Union and intergovernmental organizations, the Council of Europe, the Organization for Security and Cooperation in Europe – ОSСЕ to intensify their efforts to ensure the protection of journalists in Europe.

Simultaneously with colleagues from the International Press Center at Residence Palace today we will honor a minute’s silence in memory of the journalists who were killed. We will assist everyone who wishes to support the families of the victims.

Homage to the killed colleagues!

 

Monaco – SJM

Les journalistes du Syndicat des journalistes  professionnels de Monaco ont appris avec consternation et avec une insupportable émotion l’attaque inadmissible dont a été victime Charlie Hebdo.

Le S.J.M. tient à exprimer son soutien aux familles et aux proches des victimes et sa solidarité la plus profonde à l’égard de ses confrères de Charlie.

Le S.J.M., bouleversé par cet acte inqualifiable reste et restera plus que jamais attaché aux principes fondamentaux de sa mission d’information principe fondateur de toute démocratie

LE SJM (membre de la FIJ)

 

Pologne – PJA

Statement of the Polish Journalists Association

January 8th, 2015

The journalists of the Polish Journalists Association express grief, condolences and solidarity with colleagues from French satirical magazine « Charlie Hebdo ».

The journalists were killed in a violent attack on the editorial office located in the center of Paris, in the center of Europe. Attack, which scale and cruelty scares and raises the question whether the journalists perform their profession can feel safe.

The perpetrators of this terrible assault killed our colleagues, whom we see off in pain.

On behalf of the board of the Polish Journalists Association

Krzysztof Skowroński, President of the PJA

Agnieszka Romaszewska-Guzy, V-ce President of the PJA

Piotr Legutko, V-ce President of the PJA

 

Hongrie – HPU

I do assure you and all our colleagues in the IFJ/EFJ, that the Hungarian Press Union fully condems this barbaric and coward terror act against not only the magazine, its co-workers, but against the freedom of the press and against all democratic values.

We offer condolences to the families, friends, collegues of the killed French journalists, to all French press workers and to those who loved and honoured the victims and their work. We share their dolour.

We express solidarity with colleagues from satirical Charlie Hebdo magazine and with all the brave and respectable French journalist.  

The Hungarian Press Union is member of the biggest Hungarian trade union confederion, the Hungarian  Labour Union.  I’am authorized to express solidarity and condolence on behalf  of all organized workers, members of this union confederation.

Thank you for handling our statement of solidarity and condolence.

László M. Lengyel

Slovénie – SAJ

Slovene Association of Journalists yesterday (Thursday) organized two solidarity gatherings of journalists, one in Ljubljana and other in Maribor.

More at http://novinar.com/7669.

 

Biélorussie – BAJ

STATEMENT of Belarusian Association of Journalists

The Belarusian Association of Journalists would like to express sincere words of condolence to our colleagues from France. The act of terror at the Charlie Hebdo editorial office with 12 victims and more people wounded is shocking and bloodcurdling..

We do believe that the attackers will be detained and brought to fair trial.

We are fully convinced that France will continue to show the traditionally high standards of freedom of speech to the world, despite the faced hardships and challenges.

We are all Charlie-Hebdo!

Let’s stay strong!

With words of condolence and solidarity,

BAJ

Minsk, 8 January 2015

 

Pérou – ANP

ANP expresa condolencias a gobierno y pueblo francés por atentado criminal contra semanario Charlie Hebdo

La Asociación Nacional de Periodistas del Perú (ANP) manifestó al gobierno y pueblo francés, a través de una carta dirigida al embajador de Francia en el país, Fabrice Mauriès, su profunda consternación por el atentado criminal perpetrado en la redacción del semanario « Charlie Hebdo », con un saldo doloroso de muertos y heridos.

La ANP señaló que este ataque enluta al periodismo mundial en particular y a la ciudadanía de todos los continentes en general, creyentes de la libertad, igualdad y fraternidad, como valores supremos de la humanidad.

« La ANP, institución decana del gremio de la prensa peruana, hace votos para que las familias de las víctimas encuentren consuelo, con la esperanza que la justicia se encargue de sancionar a los autores intelectuales y materiales de un hecho que horroriza y que ojalá nunca más se vuelva a repetir », expresa el comunicado suscrito por el presidente de la institución gremial, Roberto Mejía Alarcón y la Secretaria General, Zuliana Lainez Otero.

La ANP ha izado su bandera gremial a media asta en señal de duelo.

Lima, 8 de enero del 2015

SECRETARIA EJECUTIVA DE COMUNICACIONES

 

Lithuanie – LJU

Today (Thursday), at 12 o’clock at the French Embassy in Lithuania Lithuanian journalists will come to respect and solidarity campaign « I am Charlie”

# JeSuisCharlie

Dainius Radzevicius

Chairman of Lithuanian Journalists Union

 

Syrie- Association des journalistes syriens

L’association des journalistes syriens condamne fermement l’attaque terroriste sur le magazine Charlie Hebdo
L’association des journalistes syriens a suivi avec consternation l’acte terroriste et lâche contre le magazine humoristique Charlie Hebdo à Paris et qui a coûté la vie à 12 journalistes et policiers.

L’association des journalistes syriens condamne cet acte barbare qui que ce soit l’auteur. L’association des journalistes syriens exprime sa consternation et son refus de ce crime odieux qui va à l’encontre de tous les principes humains et, les plus simples enseignements de la tolérance des religions.

L’association des journalistes syriens présente ses chaleureuses condoléances aux familles et amis des victimes des journalistes et policiers qui ne faisaient que leur devoir, et rappelle que à cette douloureuse occasion de la nécessité de de respecter la liberté de presse ; et de ne pas en aucun cas s’attaquer aux journalistes.

L’association des journalistes syriens

 

Espagne – FSC-CCOO

Madrid, 9 de enero de 2015
Estimados compañeros:
Desde la FSC-CCOO queremos enviar un mensaje de nuestra solidaridad con los periodistas independientes franceses y sus sindicatos afiliados, CFDT, FO y CGT y condenamos firmemente el bárbaro ataque perpetrado contra el periódico Charlie Hebdo.
De igual modo, rechazamos contundentemente el atentado perpetrado con el único fin de causar terror. Denunciamos cualquier forma de violencia y condenamos rotundamente este ataque contra la libertad de expresión, contra la democracia y contra la vida humana.
En una sociedad civilizada no podemos consentir que el fanatismo se cebe con quienes luchan por defender su derecho a expresarse libremente. Conscientes de que la violencia no se gana con violencia, queremos manifestar todo nuestro apoyo a cualquier acción de paz y democracia que se vaya a realizar en los próximos días. Así, la decisión por parte de los compañeros del Charlie Hebdo de sacar una tirada de un millón de ejemplares la próxima semana nos parece un ejercicio de valentía, profesionalidad y muestra de que el terror y el totalitarismo, en una sociedad civilizada, no acabará con la democracia.
Por último, apoyamos la manifestación que vais a celebrar el próximo día 11 de enero. Por el pluralismo ideológico, la defensa de la clase trabajadora y las bases de la democracia: libertad, igualdad, fraternidad. Adelante.
Javier Jiménez Martín
Secretario General

 

Espagne – FAPE

Madrid (España), 10 de enero de 2015

La Fédération d’association de journalistes d’Espagne exprime son soutien total à nos collègues journalistes français, ainsi qu’à leurs organisations SNJ, SNJ-CGT et CFDT-Journalistes, et tient à exprimer de nouveau sa solidarité avec nos collègues de « Charlie Hebdo », victimes d’un crime lâche et odieux.

Nous partageons les objectifs de la manifestation qui doit avoir lieu à Paris, dimanche 11 janvier, et faisons appel à la participation de tous les journalistes et citoyens pour réaffirmer notre défense absolue des libertés fondamentales de presse et d’expression. « Charlie Hebdo » est devenu un symbole de ces libertés et de la démocratie pour nous tous. Nous sommes tous Charlie.

Plusieurs manifestations de solidarité ont eu lieu à Madrid, Barcelone et d’autres villes espagnoles. La FAPE a été à la base de l’organisation de ces expressions d’unité des journalistes et de défense de la démocratie en Europe.

Nous serons aussi représentés dimanche 11 à Paris et nous continuons à être prêts à réagir, main dans la main, avec les journalistes de France et pour soutenir la continuité et l’existence de « Charlie Hebdo ».

Elsa González

Presidenta de la FAPE

 

Fédération des Journalistes arabes (FAJ)

Rejetant l’attaque contre les libertés d’opinion et d’expression, la Fédération des journalistes arabes condamne l’attaque terroriste contre le journal Charlie Hebdo et exprime sa solidarité avec les journalistes français.

La Fédération des journalistes arabes a reçu l’information révoltante du massacre exécuté par des mains coupables contre les employés du journal Charlie Hebdo et dont le premier bilan est de douze morts et de dizaines de blessés graves.

La Fédération des journalistes arabes condamne cet acte terroriste infâme, indépendamment de l’identité de ses auteurs, de leurs motivations et de leurs justifications de ce crime odieux.

La Fédération des journalistes arabes considère cette tuerie comme une déclaration de guerre par des éléments terroristes contre la liberté d’expression. En ciblant les journalistes et les entreprises de médias dans leur mission d’information, ces derniers essaient d’éliminer les témoins des crimes commis tantôt au nom de la religion, tantôt au nom de la sécurité et la stabilité dans de nombreux pays à travers le monde.

La Fédération des journalistes arabes exprime sa solidarité avec les collègues journalistes français et reste confiante quant à leur capacité à surmonter cette catastrophe, à faire face à ses conséquences et à toutes les tentatives d’intimidation et de terrorisme envers les journalistes, ainsi qu’à faire échouer toute tentative de restriction des libertés de la presse, d’opinion et d’expression.

 

Le secrétaire général                                                                                      le président

Hatem Zakaria                                                                                                   Ahmed Youcef Bahbahani

 

Palestine – PJS

Dear Colleagues,

The Palestinian Journalists’ Syndicate (PJS) joined the French journalists’ unions and syndicates in condemning the shooting attack that took place at the offices of the French magazine « Charlie Hebdo » in Paris, in which at least five journalists were murdered.

PJS is saddened by this unprecedented assault on « Charlie Hebdo » which has caused a shock among Palestinian journalist.

PJS is presenting its’ sincere condolences to the victims’ families and friends, and hope that those who committed the crime should be  punished.

Nabhan Khraishi

Palestinian Journalists’ Syndicate

 

Syrie – Union of Free Media

Déclaration concernant l’attaque terroriste contre le journal  » Charlie Hebdo »

Le journale français de » Charlie Hebdo » qui est satirique a exposé à une attaque terroriste l’hier matin mecredi dans le centre de la capitale Paris dont L’attaque qui se est passé par trois personnes non identifiées alors que l’incident a laissé 12 victimes ,entre eux Quatre peintres connus comme Wolinski et Charb.

Nous sommes dans une Union de Médias Libres en Rojava condamner et déplorer fermement cette lâche attentat terroriste Contre les journalistes du journal  » Charlie Hebdo ».

Nous soulignons que cette attaque est une attaque contre la démocratie et la liberté des médias dans le monde et a été le résultat d’une mentalité radicale qui ne accepte que un seul couleur dans le monde, c’est la même mentalité qui a coupé les têtes des journalistes en Syrie et en Irak et la même mentalité qui oppose la démocratie et la liberté des médias en Rojava.

Nous annonçons aussi la solidarité avec le journal « Charlie Hebdo » et ses journalistes Et offrir nos condoléances aux familles des journalistes français et les victimes de ce massacre , nous leur souhaitons la patience et le courage.

Union de Médias Libres en Rojava

 

Statement regarding the terrorist attack on the « Charlie Hebdo » magazine

Suffered French satirical magazine « Charlie Hebdo » Wednesday morning to a terrorist attack in the heart of the capital, Paris, was carried out by three unidentified gunmen, and killed 12 people, including four well-known painters « Charb, Wolinski and Cabut ».

We are in the Union Of Free Media in Rojava condemn and deplore in the strongest terms this cowardly terrorist attack, which targeted journalists and « Charlie Hebdo » magazine, and we stress that this attack is an attack on democracy and free media in the world, and was the result of the radical lag mentality which does not accept different colors and only believe by one color in the world , and it is the same mentality which  Beheaded journalists in Syria and Iraq, and is targeting democracy and free media in Rojava.

We also announce solidarity with the « Charlie Hebdo » magazine and its journalists, and offer our condolences to the French journalists and the families of victims of this massacre, and we wish them patience and fortitude and quick recovery for the wounded.

Union of Free Media

 

Nouvelle-Zélande – EPMU

Just a quick note to pass on the sympathy and support of the EPMU following the horrific attack in Paris.
 
Please pass on our support to your French colleagues and others in Europe who will have been as shocked and stunned as we are.
 
We have put out a statement condemning the attack and asked our members to hold a minute’s silence at 3pm today.
 
It all, however, seems inadequate given the extent of the tragedy. Our thoughts are with the victims, their families, friends and colleagues.
 
All the best at this difficult time.
 
Brent Edwards

 

Portugal – SinJor

I want to express my solidarity with the French Journalists in this difficult time. I hope the march tomorrow gathers millions!

Sofia Branco, présidente de Sinjor

 

Spain – CCOO

Solidaridad del consejo federal de FSC-CCOO: « Queríamos significarnos más allá de las cartas enviadas la semana pasada. Por la libertad de expresión.  Saludos ».

Fatima AGUADO QUEIPO

ccoo1

 

 

Moscou – RUJ

(15/01/15) Memorial Event in Moscow Central House of Journalists, dedicated to attack on Charlie editorial office in Paris. The minute of silence has started the same moment the Charlie office was attacked.

With solidarity, Tim Shafir

moscoucharlie

 

Solidarity message from Education International: Solidarity with Charlie Hebdo

7 comments Show discussion Hide discussion

Add a comment