Etats-Unis: refus de visa pour le journaliste espagnol Manuel Martorell


La Fédération européenne des journalistes (FEJ) et la Fédération espagnole des syndicats de journalistes (FeSP) dénoncent le refus des autorités américaines d’accorder un visa touristique au journaliste espagnol Manuel Martorell, du site d’information en ligne cuartopoder.es.

Une fonctionnaire du consulat des Etats-Unis à Madrid a d’abord précisé que le refus de visa était basé sur l’homonymie du journaliste avec un ressortissant équatorien qui est visé par des poursuites judiciaires aux Etats-Unis. Quelques jours plus tard, le vice-consul Julie P. Akey a signé un courrier précisant que le refus de visa était basé sur “des activités terroristes”, sans davantage d’explications.

Manuel Martorell est un journaliste expérimenté, fort de plus de 30 ans d’expérience professionnelle. Il intégrait, en 1989, l’équipe qui avait lancé alors le nouveau quotidien “El Mundo”, pour lequel il a travaillé jusqu’en 2001. Manuel Martorell est historien de formation. Il s’est spécialisé dans la situation du peuple kurde, à propos duquel il a écrit plusieurs ouvrages.

La FEJ et la FeSP demandent au ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Garcia-Margallo, d’exiger des Etats-Unis une clarification urgente des raisons pour lesquelles le visa d’entrée sur le territoire américain a été refusé à Manuel Martorell. Nous demandons aussi que les graves accusations évoquant de prétendues “activités terroristes” soient retirées.

(Crédit photo: CuartoPoder)