FIJ et FEJ appellent l’UE à sauvegarder Euronews


Les Fédérations internationale et européennes des journalistes (FIJ et FEJ) ont reçu ce mercredi 19 avril une délégation de journalistes d’Euronews, avant leur rendez-vous avec le président de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker. LA FIJ et la FEJ apportent leur soutien aux salariés de la chaîne d’information internationale fondée en 1993 à Lyon, qui fait face actuellement à un plan social drastique.

Au cours de l’entretien avec M. Juncker, ce dernier a réaffirmé l’engagement de la Commission européenne en faveur de la chaîne pour les années à venir tout en assurant le contrôle des accords récemment signés avec Euronews, tant sur le plan de la mission éditoriale, que celui de l’emploi.

La chaîne, jusqu’à present diffusée en 13 langues (anglais, français, allemand, espagnol, portugais, italien, hongrois, grecque, turc, arabe, farsi, ukrainien et russe) en raison d’une profonde restructuration, va subir la perte du service ukrainien, la réduction à la seule version digitale des services arabe et farsi, la diminution des effectifs du service espagnol. En outre, la rédaction turque craint sa fermeture, suite à l’annonce de la télévision publique TRT d’arrêter, fin 2017, le financement de cette langue.

M. Juncker a insisté sur l’importance d’une chaîne multilingue et multiculturelle, soutenant les valeurs de l’Europe. Il a exprimé sa profonde conviction qu’Euronews est toujours un acteur important et nécéssaire dans le panorama médiatique international.

La FIJ et la FEJ demandent à la Commission européenne d’assurer la pérennité de la chaîne, rappelant l’engagement des autorités publiques européennes à préserver le pluralisme des médias.

Crédit photo: Commission européenne, 2017.