La FEJ et la FIJ condamnent l’expulsion d’Ukraine de deux journalistes espagnols


Les Fédérations européenne et internationale des Journalistes (FIJ et FEJ) condamnent fermement l’expulsion de deux journalistes espagnols par les autorités ukrainiennes, jeudi.

Les journalistes freelance espagnols Antonio Pampliega et Manuel Angel Sastre ont été interceptés par les forces de l’ordre ukrainiennes à leur arrivée à l’aéroport de Kiev, le jeudi 24 août 2017. Ils ont été expulsés, le même jour, sous prétexte qu’ils constituaient « une menace pour la sécurité nationale ».

Les deux journalistes avaient l’intention de couvrir le conflit armé dans l’est du pays, comme il l’avaient fait lors d’un reportage précédent, en décembre 2014.

Les autorités consulaires espagnoles ont indiqué aux journalistes que les autorités ukrainiennes justifiaient leur expulsion par le fait qu’ils étaient inscrits sur une liste établie par les services secrets ukrainiens.

Membre de la FIJ et de la FEJ, la Fédération des Associations de Journalistes d’Espagne (FAPE) a condamné l’expulsion, par la voix de sa présidente, Elsa González. Elle a demandé aux autorités espagnoles d’exiger des explications officielles de la part des autorités ukrainiennes.

La FIJ et la FEJ ont soumis une alerte sur ce cas à la Plateforme du Conseil de l’Europe pour la Protection du Journalisme.