Renforcer le droit moral pour lutter contre les fausses informations


À la veille de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur (23 avril), tout le monde a besoin d’informations fiables et de moyens pour lutter contre les fausses informations. Pour cela, il faut une protection efficace des droits moraux des auteurs, ont déclaré les Fédérations internationale et européenne des journalistes (FIJ/FEJ).

Une large partie des discussions actuelles sur les médias se concentre sur la lutte contre la désinformation et les « fake news ». Or jusqu’à présent, rares sont les débats portant sur le renforcement des législations ou des pratiques médiatiques visant à renforcer et défendre l’authenticité des travaux journalistiques par une consolidation des droits moraux des journalistes.

Le Secrétaire général de la FIJ, Anthony Bellanger, a déclaré: « Si on suit la logique du copier-coller des informations en ligne, nos récits peuvent être modifiés et reproduits n’importe où sans que l’auteur en soit informé. Nous retrouvons d’ailleurs des articles qui ne sont pas signés par leurs auteurs. Il est par conséquent impossible d’authentifier la source et de décider si le contenu est fiable ou non ».

Les droits d’auteurs des journalistes comprennent des droits économiques (le droit d’être rémunéré lorsqu’un de ses travaux est exploité) ainsi que des droits moraux (les droits d’être nommé en tant qu’auteur et de s’opposer à une dénaturation de son travail).

Le Président de la FEJ, Mogens Blicher Bjerregård, a déclaré : « Nous sommes dans une situation où l’opinion publique débat des « fake news » mais ne prend pas en compte la nécessité de pouvoir authentifier les travaux journalistiques en ligne, qui fait pourtant partie intégrante de la solution au problème ».

La FIJ et la FEJ appellent à un mouvement mondial afin d’authentifier le travail des journalistes en identifiant leur auteur.e et exhortent les médias à prendre cette habitude dans leurs salles de rédaction.

Pour marquer cette Journée mondiale du droit d’auteur, les syndicats membres des fédérations partageront leInitiates file download logo FIJ/FEJ sur le droit moral comme un appel symbolique à la protection renforcée du droit moral des journalistes à travers le monde.

Crédit logo : FIJ