Violations de la liberté de presse plus fréquentes en Azerbaïdjan, Russie et Turquie


L’Azerbaïdjan, la Russie et la Turquie sont les Etats membres du Conseil de l’Europe (CoE) comptant le plus grand nombre de cas de violation de la liberté de presse répertoriés par la nouvelle plateforme lancée par le Conseil de l’Europe pour promouvoir la protection et la sécurité des journalistes.

Depuis le lancement de la plateforme au début du mois d’avril, un total de 42 alertes ont été enregistrées par les partenaires de la plateforme, parmi lesquels figure la Fédération européenne des journalistes (FEJ). Parmi les 42 cas, la Turquie se hisse au sommet de la liste avec le plus grand nombre de violations répertoriées, suivis à égalité par l’Azerbaïdjan et la Russie (sept cas chacun), l’Ukraine arrive en troisième position (quatre cas). Actuellement, quatre nouveaux cas sont toujours en cours de traitement.

La liste des infractions enregistrées en un mois par la plateforme révèle l’ampleur des violations que doivent subir les professionnels des médias. Les violations vont de l’assassinat de journalistes à l’introduction de législations de surveillance par les États membres en vue de restreindre la liberté des journalistes.

Le Conseil de l’Europe a notifié tous les cas de violation des droits des médias aux États membres concernés afin qu’ils passent à l’action. Jusqu’à présent, les violations signalées concernent 13 États membres du Conseil de l’Europe. Thorbjørn Jagland, le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe et Nils Muiznieks, le Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, ont condamné à plusieurs reprises ces violations. Jagland veut que le Conseil de l’Europe “s’affirme encore plus pour la défense de la liberté d’expression”.

Si vous connaissez ou rencontrez des violations de la liberté des médias dans votre pays, nous pouvez nous les signaler afin que nous puissions les vérifier pour ensuite les répertorier auprès de la plateforme. Pour voir la liste actuelle des violations des droits des médias, vous pouvez vous référer ici : http://europeanjournalists.org/blog/2015/04/02/coe-online-platform/

Photo: Conseil de l’Europe