Turquie: deux journalistes incarcérés pour “incitation à la révolte armée”


Un tribunal d’Istanbul a inculpé et écroué, ce mardi 3 novembre, Cevheri Güven et Murat Çapan, respectivement directeur de publication et rédacteur en chef de l’hebdomadaire Nokta.

Leur incarcération, dans l’attente du procès, est officiellement fondée sur un chef d’accusation particulièrement grave : “incitation à la révolte armée contre le gouvernement”. Le dernier numéro de Nokta titrait, en couverture : « Lundi 2 novembre, le début de la guerre civile en Turquie ». Les exemplaires encore disponibles de l’hebdomadaire ont été saisis par la police et le site internet de Nokta a été bloqué.

Murat Çapan faisait déjà l’objet de poursuites pour “insulte envers le président de la République” et « propagande terroriste », pour avoir publié, le 14 septembre, une couverture de Nokta représentant le président Erdogan en train de prendre un selfie à côté du cercueil d’un soldat.

La FIJ et la FEJ demandent la libération immédiate de Cevheri Güven et Murat Çapan. Leur cas sera signalé sur la Plateforme du Conseil de l’Europe pour la protection du journalisme.

(Crédit photo et vidéo: Nokta)