Espagne: la FEJ soutient les grèves partielles sur TV3


La Fédération européenne des Journalistes (FEJ) soutient les grèves partielles menées par le personnel de la chaîne de télévision publique catalane TV3, depuis le 15 juin dernier.

Les travailleurs de TV3 protestent ainsi contre les poursuites intentées par la Corporation catalane des medias audiovisuels (CCMA) contre un de leurs collègues, dont le procès s’ouvre le 30 juin prochain. Ils dénoncent aussi la censure de cette information par TV3.Le travailleur poursuivi est accusé – ce qu’il nie farouchement – d’avoir révélé les montants des salaires versés par TV3 et Catalunya Radio, dans le cadre du plan de licenciement lancé par la CCMA en 2012. L’intéressé risque jusqu’à sept ans de prison pour « violation du secret ».Les travailleurs de TV3 et leurs représentants estiment ce procès inutile, étant donné les règles de transparence en vigueur depuis deux ans (règles qui prévoient notamment la transparence des salaires).

« Nous nous joignons au message de solidarité de la Fédération espagnole des syndicats de journalistes, la FeSP, membre de notre fédération, déclare Ricardo Gutiérrez, secrétaire général de la FEJ. Le procès intenté est disproportionné et constitue une provocation intolérable à l’égard des organisations représentatives des travailleurs. La FEJ appelle la CCMA à renoncer immédiatement aux poursuites ».

Crédit photo: Conseil d’entreprise de TV3