Lock-out patronal au quotidien belge “L’Avenir”


La Fédération Européenne des Journalistes (FEJ) rejoint son affilié belge, l’Association des Journalistes Professionnels (AJP), pour dénoncer le lock-out patronal opéré au quotidien “L’Avenir”, dont la rédaction est en grève depuis mardi suite aux licenciements de trois journalistes. La direction du journal a franchi un cap, mardi matin, en interdisant à l’ensemble des journalistes les accès au site internet du quotidien et à ses profils officiels, sur les réseaux sociaux. Le lock-out sur les profils sociaux a été levé ce mercredi matin. En revanche, le site internet n’était toujours pas accessible aux journalistes en début d’après-midi.

“La direction a coupé sans préavis tous les accès de tous les journalistes au site internet du journal et à ses réseaux sociaux. Un lock-out patronal numérique inédit, pour lequel la direction a spécialement dépêché un technicien de Voo, très étonné de la mission qui lui était confiée : priver les travailleurs d’un accès à leur outil de travail”, précise un communiqué de l’AJP et de la Société des rédacteurs du quotidien (SDR).

“Ce n’est pas un conflit social comme un autre”, a réagi mercredi matin le secrétaire général de la FEJ, Ricardo Gutiérrez. “Il ne s’agit pas simplement de défendre des journalistes face à leur patron. L’enjeu, c’est la démocratie par ses conditions nécessaires et indispensables: la liberté de la presse et le pluralisme des médias. Le lock-out opéré à L’Avenir est gravissime! Il s’apparente à de la censure pure et simple. Un journal n’appartient ni à son éditeur ni à ses journalistes, mais à ses lecteurs. Bloquer le site internet du quotidien et ses réseaux sociaux, c’est priver ses lecteurs d’accéder à l’information. C’est une violation flagrante de l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme”.

Ricardo Gutiérrez a appelé mercredi matin les décideurs politiques à mettre un terme à cette violation caractérisée d’un droit fondamental. “Les journalistes de L’Avenir doivent récupérer sans délai la maîtrise de leurs outils de travail. Au service des lecteurs. Et de l’intérêt public”.

Le texte diffusé par l’AJP et la SDR lors de la conférence de presse du mardi 5 mars est disponible ici:

10 03 Conférence de presse Avenir 05 mars 2019

Crédit photo: SDR.